Apprentissage – Le ministre se raccroche aux branches professionnelles

Apprentissage – Le ministre se raccroche aux branches professionnelles

2018-02-12T14:38:44+00:00 12 février 2018|Catégories : À LA UNE|Mots-clés : |

Le premier ministre a présenté le plan de transformation de l’apprentissage au terme d’une consultation au cours de laquelle les Régions et les branches professionnelles (le MEDEF) se sont opposées pour savoir qui emporterait le morceau. L’état semble se désengager au profit des branches professionnelles qui feraient dorénavant autorité dans la définition des référentiels professionnels. Le financement de l’apprentissage favoriserait les branches, mais est-on certain qu’elles joueront le jeu ? Aujourd’hui les entreprises financent l’enseignement scolaire pour 1,1 milliard d’euros avec la plus grande part pour les formations post bac, les collectivités locales 21 et l’état 56. Rien ne présage de la volonté des entreprises de s’engager dans l’apprentissage prébac.

Pour la FSU l’enseignement professionnel doit rester au sein de l’Éducation nationale.

Le communiqué du SNUEP FSU

Le plan gouvernemental  « Transformation de l’apprentissage »